Le forum des passionnés de tennis
 
AccueilAccueil  PronosticsPronostics  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires
Derniers sujets
» Open d'Austalie 2018 - Grand Chelem
par Stéphane666 Aujourd'hui à 15:39

» Topic Football
par leofilou Aujourd'hui à 15:38

» ATP Tour News
par dantaface Aujourd'hui à 14:39

» Autos/motos
par Albator31 Hier à 23:43

» Rafael Nadal
par Clou' Hier à 20:04

» Ski Alpin
par Stéphane666 Sam 9 Déc - 12:22

» WTA 2017
par Kingdavid Jeu 7 Déc - 13:42

» Le trollage tennistik, recap de l'annee
par youkaidi Mer 6 Déc - 7:53

» JO d'hiver 2018 à Pyeongchang
par gayroger Mer 6 Déc - 7:31

» Novak Djokovic
par leofilou Mar 5 Déc - 20:11

L'Equipe
Site à voir

Partagez | 
 

 Actualités foot international

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
mattowitch

avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 31
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 19:56

Vive la France arlette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paco15

avatar

Nombre de messages : 22125
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 21:20

Bon, ce sera les barrages, ce n'est pas la fin du monde.
Franchement, je m'attendais pas à ce qu'on mange les serbes comme ça à 10 contre 11. Je reste encore et toujours confiant malgré tout del7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judan



Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 21:26

Domenech qui se dit heureux après le match nul qui nous condamne à un barrage perilleux.

Domenech qui remercie sa compagne.

Domenech qui remercie les 200 SMS de soutien qu'il a reçus (on peut avoir son numéro?)

Domenech qui fait sortir notre meilleur attaquant, Henry, qui récupère toutes les balles pour mettre à la place un Ribéry brouillon et inefficace.

Domenech qui fait rentrer Alou Diarra, un milieu défensif, à la 85ème minute, à la place d'un joueur offensif Gourcuff.

Domenech qui fait jouer trois 6 et ne sort même pas un défenseur pour ne pas prendre le moindre risque.

Je n'en peux plus de ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 21:30

Paco15 a écrit:
Bon, ce sera les barrages, ce n'est pas la fin du monde.
Franchement, je m'attendais pas à ce qu'on mange les serbes comme ça à 10 contre 11. Je reste encore et toujours confiant malgré tout del7
Y'a de quoi, franchement à part le 2ème du groupe 4 (Allemagne ou Russie) voir le Portugal s'il arrive à s'en sortir, y'a rien d'insurmontable jap
Et encore, ils vont peut être mettre en place des têtes de serie ce qui éviterait que les gros poissons s'affrontent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 21:36

Judan a écrit:
Domenech qui se dit heureux après le match nul qui nous condamne à un barrage perilleux.

Domenech qui remercie sa compagne.

Domenech qui remercie les 200 SMS de soutien qu'il a reçus (on peut avoir son numéro?)

Domenech qui fait sortir notre meilleur attaquant, Henry, qui récupère toutes les balles pour mettre à la place un Ribéry brouillon et inefficace.

Domenech qui fait rentrer Alou Diarra, un milieu défensif, à la 85ème minute, à la place d'un joueur offensif Gourcuff.

Domenech qui fait jouer trois 6 et ne sort même pas un défenseur pour ne pas prendre le moindre risque.

Je n'en peux plus de ce type.

Bah c'est Ray quoi... une frilosité à toute épreuve, un coaching désastreux, une communication ridicule...la buse ultime protégée par les pontes de la Fédé et le non moins ridicule Escalettes jap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judan



Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 21:43

KID 91 a écrit:
Judan a écrit:
Domenech qui se dit heureux après le match nul qui nous condamne à un barrage perilleux.

Domenech qui remercie sa compagne.

Domenech qui remercie les 200 SMS de soutien qu'il a reçus (on peut avoir son numéro?)

Domenech qui fait sortir notre meilleur attaquant, Henry, qui récupère toutes les balles pour mettre à la place un Ribéry brouillon et inefficace.

Domenech qui fait rentrer Alou Diarra, un milieu défensif, à la 85ème minute, à la place d'un joueur offensif Gourcuff.

Domenech qui fait jouer trois 6 et ne sort même pas un défenseur pour ne pas prendre le moindre risque.

Je n'en peux plus de ce type.

Bah c'est Ray quoi... une frilosité à toute épreuve, un coaching désastreux, une communication ridicule...la buse ultime protégée par les pontes de la Fédé et le non moins ridicule Escalettes jap

A l'époque, on avait supposé que les cadres de la fédération avait gardé Domenech en place pour s'en servir de fusible en cas de nouvel échec. Il se murmurait qu'on l'avait muselé avec un tas d'assistants et directeurs fantoches.

Mais force est de constater que cette version se désintègre et que je commence a penser qu'il y a bien plus entre Domenech et la fédération. Car là, il fait toujours ce qu'il veut. sweat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mer 9 Sep - 22:01

La force de Ray c'est que jusqu' à présent il a été protégé par la DTN dont il a toujours été un illustre serviteur (à défaut d'avoir des résultats) et par Jacquet qui continue à tirer les ficelles en coulisses et à avoir une grosse influence même s'il est officiellement à la retraite jap
Sans ça, il se serait fait dégager à coups de pied au cul après le désastre total de l'euro 2008 mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Jeu 10 Sep - 0:59

L'argentine qui se ramasse une 2ème fois de suite mrgreen mrgreen
Un commentaire sur la match, Messi ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Black Dragon

avatar

Nombre de messages : 2027
Age : 42
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Jeu 10 Sep - 9:58

Humilié par le 125e mondial : honte au football belge

(10/09/2009)

© Photonews
Lire aussi

* Advocaat : "J'attends un coup de téléphone de la Fédération"
* Collin : "Honteux ? Déçu !"
* Deschacht : "Cassez-nous svp !"
* Diables: et oui, on peut encore tomber plus bas
* Frankie Vercauteren : "Le ressort est cassé..."
* Paul Van Himst: "Convaincre Dick Advocaat "
* Peut-on être plus médiocre ?

Arménie - Belgique 2-1. Edito par Philippe Lacourt

La descente aux enfers en 3 sondages!

BRUXELLES À chaque fois, on se dit qu’on a touché le fond. Et à chaque fois, pourtant, le fond est encore plus bas. Hier, à Erevan, ce fond était aux abysses, là où ont plongé des Diables manifestement déshabillés de toute fierté de porter un maillot national, puisqu’on les a vus sombrer corps et âme sans jamais chercher à se révolter. Honte, donc, au football belge, humilié sur les terres d’un pays classé 125e mondial et qui a ainsi enregistré sa première victoire en deux ans. Le pire, c’est qu’on ne peut même pas demander la tête du coach puisqu’il a lui-même pris les devants en annonçant sa démission, pas plus qu’on ne peut souhaiter la sélection de nouveaux joueurs, tant Vandereycken et Vercauteren ont ratissé large depuis des mois et des mois, et cela sans qu’aucune amélioration, dans l’état d’esprit, ne pointe à l’horizon. Que peut-on donc encore espérer de cette équipe en pleine déprime, si ce n’est un déclic lié à l’arrivée de Dick Advocaat, lequel s’est montré malin en préférant, pour l’instant, observer de loin les malheurs belges ? Plus on va tomber bas, plus il n’aura effectivement rien à perdre dans sa tentative de relever la tête de joueurs que l’on devrait condamner, après ce non-match en Arménie, à rembourser au triple la énième prime de… défaite perçue, et c’est un comble, sur les cotisations payées par les joueurs amateurs du pays qui, tous, et avec raison, se disent qu’ils feraient mieux qu’eux !


troll troll troll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vydev
Grand gourou à poil roux
avatar

Nombre de messages : 21707
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Jeu 10 Sep - 10:26

Entre vos derbys de voyous et votre équipe nationale, je vois que vous n'avez rien à envier à la France mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tennisdefenders.com
Cris

avatar

Nombre de messages : 10422
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Jeu 10 Sep - 12:11

Vydev a écrit:
Entre vos derbys de voyous et votre équipe nationale, je vois que vous n'avez rien à envier à la France mrgreen

police police

Advocaat vient en janvier pour foutre un peur d'ordre dans tout ça! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Jeu 10 Sep - 13:55

Bizarre, ils avaient pas trop mal commencé les qualifs et il y a un an ils avaient sorti un énorme match contre l'Espagne (perdu injustement)...
Et depuis c'est la débandade cheval
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tweener



Nombre de messages : 3847
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mar 15 Sep - 15:24

Dans l’intimité de Cristiano Ronaldo



L’admiration de sa mère pour Ronald Reagan a décidé de son nom.Mais il n’est pas devenu politicien, il est devenu footballeur. Entretien avant lematch de Ligue des champions contre le FC Zurich ce soir au Letzigrund

Le rendez-vous a lieu à Valdebebas, le centre d’entraînement du Real Madrid. On est vendredi 14 août, et le coach Manuel Pellegrini a terminé l’entraînement vers 12 h 15. Une heure plus tard, il n’y a plus trace du moindre joueur dans les parages, excepté Xabi Alonso qui donne une conférence de presse car le lendemain à Saint-Sébastien, son lieu d’origine personnel et footballistique, il fera ses débuts sous le maillot du Real Madrid en Espagne.

Et pourtant si, un joueur est encore là qui s’adonne à l’une de ses passions coutumières: la musculation. Il adore sculpter son corps herculéen et il s’acharne autant qu’il peut dans la salle des haltères comme sur la table du physiothérapeute. Il ne tolère aucune défaillance physique et il aime – de façon obsessionnelle, selon son entourage – que toute la mécanique soit parfaitement réglée.

Aujourd’hui, les vestiaires de football ressemblent à des loges. Le chef de presse connaît déjà ses habitudes, aussi informe-t-il aimablement le rédacteur et le photographe que le jeune homme ne sera pas prêt avant une demi-heure. Aux alentours de 14 h 15, le footballeur le plus connu de la planète, malgré les récents défilés de Beckham sur les podiums de Los Angeles, émerge de l’ascenseur d’une zone VIP de Valdebebas. En se dirigeant à la rencontre des journalistes, la nouvelle superstar du Real Madrid se voit du coin de l’œil sur l’écran géant d’une télévision qui ne diffuse que la chaîne du club. A ce moment-là passe un reportage qui lui est consacré à l’occasion d’un voyage de bienfaisance au cœur de l’Afrique.
Publicité

«Je n’ai pas cet enregistrement», dit-il au chef de presse en affichant un sourire très naturel et en serrant la main des journalistes d’une poigne très ferme. Ses yeux pétillants observent la scène qui l’entoure avec la même célérité que ses pieds se déplacent sur la pelouse. Dans le face-à-ace, «CR9» ne dégage aucune artificialité. Il se montre cordial à tout moment, et très sûr de lui. Rien ne laisse penser qu’il s’agisse pour lui d’une simple formalité, d’une quelconque nuisance médiatique. A 24 ans, il maîtrise la situation. Il est content de lui, cela ne fait aucun doute. Il a de quoi: il a quitté le nid à 11 ans et, depuis, les défis se sont succédé. Il les a tous relevés, et aujourd’hui il triomphe.

Le Real Madrid est maintenant le plus grand défi de sa vie. Mais rien ne le trouble. Ni les presque 100 millions d’euros déboursés pour sa photogénie et ses jambes, ni le blason de son nouveau club. Personne ne croit davantage en Ronaldo que Cristiano lui-même.

– Vous a-t-on expliqué ce que signifient les tours que l’on voit à l’horizon?

Cristiano Ronaldo: Oui, ce sont les tours du président pour Figo, Beckham, Zidane et Ronaldo.

Ces tours et l’histoire du Real Madrid vous pèsent-elles? Toute cette emphase autour de vous, cela ne vous inquiète-t-il pas?

– Il y a un temps pour chacun. Tous ceux qui sont passés par là ont laissé leur marque. Ma responsabilité est de faire pareil ou mieux, d’écrire une belle page, de laisser un bon souvenir et de le faire le mieux possible.

Vous suscitez beaucoup d’admiration et d’envie. Est-ce facile de vivre dans la peau de Cristiano Ronaldo?

– Oui, oui, je suis déjà accoutumé à ma vie et il y a des moments pour tout. Des moments pour être concentré sur le football, pour sortir, pour être avec ma famille… Je suis habitué, et je me sens tout à fait bien dans ma peau. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile, mais c’est ma vie et j’en suis très heureux.
Publicité

Autrement dit, le Cristiano intime cohabite bien avec le Cristiano public…

– Ha! ha! Oui, les deux sont compatibles, nous sommes très amis.

Et comment vivez-vous le fait de savoir que vous valez presque 100 millions d’euros, d’entendre chaque jour que les footballeurs sont des privilégiés?

– Ma foi, il y a des gens qui sont contents et d’autres pas. La vie est toujours ainsi. Si Dieu ne plaît pas à tout le monde, ce n’est pas moi qui vais y parvenir. C’est normal. Je comprends et je respecte ce qui se dit, mais souvent je ne suis pas d’accord. Je suis serein, je suis dans un grand club et je vais me prouver à moi-même, à ma famille, aux gens qui m’aiment et aux personnes qui m’ont engagé que je vaux bien cela. Je n’ai rien à ajouter, je dois seulement travailler.

N’avez-vous pas le sentiment que le football a dépassé les bornes? Beaucoup de gens trouvent obscènes les sommes qui s’y payent.

– Non, je ne crois pas. Cela me paraît juste. Les choses sont ainsi.

– Mettriez-vous une limite financière aux engagements?

– Quoi? Ah, non, non! Je ne parle pas de ces choses, chacun reçoit ce qu’il mérite.

– Etes-vous conscient que votre monde est peut-être irréel, qu’en dehors de votre bulle il y a une planète Terre?

– J’ai toujours vécu dans un monde réel. Dans ma tête, je pense toujours que je suis une personne normale qui fait des choses différentes, rien de plus. Nous les joueurs savons que nous avons une profession qui nous donne beaucoup de joies, mais aussi des responsabilités. Nous devons toujours gagner, la pression est grande. Mais nous sommes des professionnels et nous avons l’habitude.

– Cette image de frivolité que vous véhiculez aux yeux de beaucoup de gens vous préoccupe-t-elle? Avez-vous d’autres soucis en dehors de votre physique et du football?

– J’essaie de bien me comporter sur le terrain et en dehors, même si je sais que parfois c’est difficile pour toutes sortes de raisons. J’essaie de donner une bonne image, surtout aux enfants, c’est important qu’ils grandissent avec de bons exemples. C’est une grande responsabilité pour moi. J’ai des neveux, et si un jour j’ai des enfants, j’aimerais qu’ils grandissent en ayant l’impression que les personnes qui leur plaisent sont un bon exemple pour eux.

– Ce sont les enfants qui vous préoccupent le plus?

– Oui, car ils représentent le futur. Que se passera-t-il quand nous ne serons plus là et qu’ils resteront? C’est important qu’ils aient les bonnes valeurs.

– Que reste-t-il du petit garçon qui a commencé à taper dans le ballon à l’Andorinha de Funchal?

– Beaucoup d’années ont passé, mais ce fut une très belle expérience. Mon chemin jusqu’ici s’est très bien passé, j’ai connu beaucoup de gens bien qui m’ont aidé à parvenir où je suis, tant au Andorinha comme au Nacional et au Sporting de Lisbonne. Je leur dois beaucoup. Ça n’a pas été simple d’arriver jusqu’ici.

– Et pourtant, vous étiez prédestiné à devenir politicien, car j’ai entendu dire que l’admiration de votre père pour Ronald Reagan est la cause de votre deuxième prénom. Si votre père avait su que c’est un footballeur brésilien qui rendrait ce nom célèbre!

– Oui, oui, c’est effectivement à cause de Ronald Reagan que l’on m’a appelé ainsi, mais c’est plutôt ma maman qui a insisté, pas mon papa. Ils ne savaient pas qu’un certain Ronaldo allait naître au Brésil. Figurez-vous qu’on en a parlé hier à la maison. Mais moi j’aime beaucoup mon nom, il est très joli.

– Vous êtes-vous intéressé à l’histoire de ce président pour découvrir pourquoi votre mère l’admirait tant?

– Franchement, non. Je sais très bien qui il était, mais c’est mon nom et c’est tout.

– Votre enfance a-t-elle été aussi difficile que certaines de vos biographies l’affirment?

– Elle a été difficile mais je n’ai jamais manqué de rien. Mon père et ma maman ont beaucoup travaillé pour que nous ne manquions de rien. Mais cela n’a pas été facile de partir à Lisbonne alors que je n’avais que 11 ans. Non, ça n’a pas été facile de quitter Madère pour aller vivre seul dans une ville comme Lisbonne. Je pleurais tous les jours, mais j’ai aimé cette expérience. J’ai beaucoup appris, surtout à vivre avec la pression.
Publicité

– Vous ne pleurez plus?

– Si, si, je pleure encore de temps à autre. Parfois de joie, ou de tristesse quand on perd…

– Et pour quelque chose qui n’ait rien à voir avec le foot?

– Oui, aussi, de temps en temps. Mais aujourd’hui je ris beaucoup plus que je ne pleure.

– Puisque vous avez mentionné votre famille, y a-t-il quelqu’un dans votre entourage qui vous remette les pieds sur terre chaque jour?

– Il y en a beaucoup, beaucoup! Je suis entouré de gens bien, et ils se soucient beaucoup de cet aspect des choses. Il y a aussi des gens du club qui aident les nouveaux arrivants et cela me donne de la stabilité, c’est pour cela que je me sens si bien psychologiquement.

– J’ai parlé de vous avec beaucoup de vos coéquipiers. La première chose qu’ils disent tous me paraît surprenante: «Il est très normal.»

– Ceux qui me connaissent savent comment je suis. Souvent ce qui se dit de moi m’attriste, mais ceux qui vivent avec moi savent bien que je suis une personne sincère et loyale. C’est ce qui me réjouit le plus.

– Autrement dit, vous ne vous souciez pas de l’image que vous donnez…

(Il interrompt.]) – Si, je m’en soucie, bien sûr que je me soucie de ce que l’on pense de moi. Je suis quelqu’un de sincère, rien de plus. Je respecte ce que l’on dit de moi, mais souvent je ne suis pas d’accord. On dit des choses sur Cristiano qui ne sont pas vraies. Mais c’est la vie, et il faut continuer.

– Comment supportez-vous la presse du cœur?

– C’est une situation normale. Pour gagner de l’argent, il y a des gens qui doivent inventer des mensonges, inventer de fausses polémiques. Je suis habitué et je sais vivre avec cela, même si cela n’est pas toujours facile. Mais n’oubliez pas que j’ai une famille et des gens qui m’aiment à qui ce genre de choses ne plaît pas, à qui cela ne plaît pas de vivre avec cela. Depuis quatre ou cinq ans, c’est comme ça.

– Vous n’en êtes pas moins un jeune homme de 24 ans qui a une chance extraordinaire et qui s’amuse de temps en temps…

– Pour la plupart des gens, je ne suis pas un jeune homme, mais une personne qui doit toujours bien faire les choses et qui, s’il les fait mal, se fait descendre. Bon, d’accord, c’est la vie, avec ses bonnes et ses mauvaises choses. Que pouvons-nous y faire? J’y suis pleinement habitué.
Publicité

– Peut-on être CR et manquer de quelque chose?

– Eh bien, des petites choses que je pouvais faire avant et plus maintenant. Un peu d’intimité. Par exemple faire du shopping, aller au cinéma, me promener ou aller à la plage.

– Si vous étiez toujours à l’Andorinha ou si vous jouiez au Hull City, vous n’auriez pas de problèmes.

– Evidemment, je sais que le fait d’être où je suis et de gagner ce que j’ai gagné me donne une autre vie, mais cela n’empêche pas que ces petites choses me manquent.

– Lorsqu’on examine votre biographie footballistique, il est extraordinaire de constater que tout ce qui vous est arrivé était tonitruant, tout était grandiose. Voyons voir: vous étiez encore un enfant lorsque deux des grands clubs de Madère, le Nacional et le Marítimo, se sont bagarrés pour vous avoir; vous avez débuté au Sporting ni plus ni moins que dans un match de la Ligue des champions contre l’Inter de Milan; votre baptême du feu au sein de l’équipe nationale ne s’est pas fait en remplaçant n’importe qui, mais Figo lui-même dans un match contre le Kazakhstan; Manchester United a payé 18 millions d’euros pour que vous remplaciez sa grande icône, David Beckham, qui cette année-là a rejoint le Real Madrid…

– J’ai toujours dû assumer de grandes responsabilités, depuis tout jeune. C’était difficile, mais j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à ce que les gens me fassent tellement confiance. Cela me donnait beaucoup de force. Ma vie a toujours été un défi. Je me prépare toujours pour gagner, je suis un gagnant, j’adore gagner et ce sera toujours ainsi. Indépendamment de l’endroit où je joue, je veux gagner.

– Cela se sent, car vous dégagez un certain individualisme, tant sur le terrain qu’en dehors, peut-être parce que depuis tout jeune vous avez dû affronter seul de grands défis.

– Aujourd’hui je ne me vois pas si individualiste, non vraiment je ne crois pas. Quand j’étais plus jeune, oui, parce que je prenais beaucoup de décisions et certaines étaient bonnes et d’autres pas. Maintenant je suis plus mûr et après avoir gagné tant de choses, au niveau individuel et collectif, j’ai une autre perspective pour jouer mieux, pour prendre n’importe quelle décision. Mais bon, je ne suis pas parfait et j’ai beaucoup à apprendre et évidemment j’apprends tout le temps. Je dois savoir quand donner la bonne passe, quand je dois attraper moi-même le ballon…
Publicité

– Vous adorez jongler seul avec le ballon, même quand vous êtes dans votre salon.

– Oui, j’aime beaucoup. Quand l’entraînement est fini ou que je suis à la salle de musculation, j’aime avoir quelqu’un avec qui jouer et m’amuser avec le ballon. Ici, comme à Manchester, il y a quelques gars qui aiment ça. Tandis que chez moi, mes neveux n’aiment pas le foot…

– Qu’est-ce que vous dites?

– Oui, oui, je sais que c’est bizarre, mais mes neveux n’aiment pas le foot. Et je ne sais pas pourquoi… Bon, on ne peut pas tous être joueurs. Alors chez moi, là où il y a un ballon, c’est moi qui joue.

– Vous venez de faire allusion à la salle de musculation. Je n’arrive pas à comprendre votre obsession pour les haltères et pour vous sculpter ce corps de culturiste. Vous le faites pour l’esthétique et exhiber vos pectoraux ou est-ce réellement nécessaire pour jouer au football, alors que cela n’a pas été indispensable pour tant et tant de grandissimes footballeurs?

– Ce n’est pas vrai, ce n’est pas une obsession. Quand j’étais plus jeune oui, plus maintenant. Avec le calendrier que nous avons, je n’ai pas tellement le temps non plus d’aller faire de la musculation. Et bien sûr que cela est nécessaire pour jouer au football, mais aussi pour l’estime de soi, pour être plus content de soi-même. Dans le football, il y a des contacts très rudes et il faut être prêt.

– Quand avez-vous senti qu’enfin vous alliez être engagé par le Real Madrid?

– Je ne l’ai su que récemment, quand cela s’est décidé au mois de juin. On en parlait beaucoup à Manchester, mais rien de plus.

– Est-ce vrai que vous aviez un accord ferme avec Ramón Calderón, le précédent président?

– Non, ce n’est pas vrai.

– Non, vraiment?

– Non.

– Florentino Pérez a-t-il utilisé, en plus de l’argent évidemment, une autre arme de séduction?

– C’est quelqu’un de très intelligent. Pour avoir changé tant de choses ici, il faut être très intelligent. Nous devons le respecter pour tout ce qu’il a fait.

– Vous a-t-il fait signer quelque chose sur une serviette, comme cela s’est passé en son temps avec Zidane?


– Euh… Je ne m’en souviens pas très bien. Il m’a fait deux cadeaux.

– Peut-on savoir quel genre de cadeaux?

– Une montre et une réplique de la fontaine de Cibeles (fontaine qui se trouve au cœur de Madrid autour de laquelle se rassemblent les supporters du Real après chaque victoire).

– Avant ou après avoir signé?

– Après… Mais il ne me les a pas encore rendus.

– Je ne vous comprends pas.

– C’était avant ma présentation au stade Bernabéu. Il m’a dit: «Ça c’est pour toi». Quand la présentation a été terminée, il a oublié de me les donner. J’ai l’intention de les lui réclamer, ha! ha! ha!…

– En attendant, parlons football. Quel genre de jeu aimez-vous?

– J’aime gagner, gagner, gagner. Et si ça peut être avec du football attrayant, c’est encore mieux. Nous avons une très bonne équipe et un grand entraîneur, donc nous disposons de tous les atouts pour gagner et pour être intéressants.

– Vous regardez beaucoup de football?

– Un peu.

– Quelles équipes avez-vous admiré dernièrement pour leur style?

– Beaucoup.

– Le Barça, par exemple?

– Le Barça joue très bien, et l’Atlético, et le Valence… En Espagne, on joue très bien. En Premier League, les équipes sont très compétitives, mais là-bas on joue de façon plus physique et en Espagne, c’est le ballon qui domine. A la fin de la saison, je pourrai vous répondre plus précisément.

– Certains de vos coéquipiers que vous ne connaissiez pas très bien vous ont-ils surpris?

– Je les connaissais plus ou moins tous un peu. Ce que l’on voit, c’est beaucoup de qualité, ce qui pour moi est positif pour continuer à apprendre et continuer à gagner des titres.

– A qui donneriez-vous le Ballon d’or?

–… Je ne sais pas. C’est une question qui… J’ai beaucoup d’amis, et si je mentionne l’un ou l’autre, il y aura des fâcheries. Ils sauront très bien à qui le donner.

– A un certain Messi, qui a remporté le triplé, peut-être…

– Oui, pourquoi pas, c’est possible.

– Dans la finale de Rome contre le Barça, on vous a vu très irascible.


– Parce que nous perdions. Je vous ai déjà dit que je n’aime pas perdre, et encore moins une finale de la Ligue des champions. C’était normal que je fusse fâché.

– Comment s’est terminée votre relation avec Alex Ferguson?

– Bien, très bien. Pour moi, il a été une personne extraordinaire qui m’a beaucoup aidé et qui reste dans mon cœur.

– A Manchester United, vous avez côtoyé Giggs et Scholes qui sont dans ce club depuis la maternelle. A Madrid vous vous retrouvez avec Raúl, Guti et Casillas. Il y a toujours moins de footballeurs qui s’identifient autant à leur club. L’argent a raison des sentiments.

– Non, indépendamment du fait qu’un joueur reste quinze ou vingt ans dans un club, j’ai la certitude que les footballeurs défendent leur équipe de toutes leurs forces. Moi, par exemple, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même pour Manchester United et je ferai de même pour le Real Madrid, où je pense faire ce qu’il faudra pour gagner des titres. Les joueurs qui grandissent dans un même club et y terminent leur carrière ont beaucoup de courage et méritent la reconnaissance. Mais de nos jours, c’est très difficile.

– Savez-vous combien de références on trouve sur Google à votre sujet?

– Non, aucune idée.

– Vingt millions huit cent mille.

– Ça fait beaucoup!

– Du calme, Barack Obama en a 81 millions.

– Mais c’est Obama! Bon, je ne suis pas si loin. Mais dites-moi, quel joueur en a le plus?

– Beckham, je suppose.

– Et qui d’autre, qui d’autre?

– Je ne sais pas, je n’ai pas cherché davantage.

– Bon, 20 millions, c’est pas mal. Cela me motive beaucoup que les gens s’intéressent à moi.

http://letemps.ch/Page/Uuid/b57b087c-a16e-11de-8f44-b9038443158d|8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID 91

avatar

Nombre de messages : 7814
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Mar 15 Sep - 16:04

Je fais aussi partie de ceux qui pensent qu'il a un peu abusé de la muscu...
C'est devenu un monstre physique, il a gagné en puissance mais à coté de ça, il a beaucoup perdu en agilité sur ces 2 dernières saisons et son jeu a pas mal changé en même temps que sa morphologie...
Il est devenu plus efficace, totalement obnubilé par l'axe et le but mais a pas mal perdu de ses qualités de dribbleur et de joueur de un contre un sur les cotés.
C'est en ça que son retour dans un championnat plus technique et moins physique où le jeu est plus posé et moins rapide pourrait lui être bénéfique ainsi qu'à l'équipe nationale où il est comme par hasard moins performant depuis qu'il s'est "Premier Leaguisé" dans son jeu...
Le compromis parfait étant le Ronaldo 2006-2007, sa meilleure saison pour moi où il avait réussi à conjuguer efficacité et gros volume de jeu.
Même si statistiquement, sa saison 2007-2008 restera dans les annales et lui a permis de tout gagner.
C'est ce Ronaldo 2006-2007 que j'aimerais revoir au Real même si je doute qu'il revienne en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrodoudou

avatar

Nombre de messages : 10882
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Sam 19 Sep - 13:40

http://www.slate.fr/story/10407/mafia-football-club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messi

avatar

Nombre de messages : 7710
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Actualités foot international   Sam 19 Sep - 23:04

Le barca continue sur sa lancée de l'année dernière sol

Atomisation de l'Atl Madrid 5-2 troll

-------

http://www.tennisdefenders.com/viewtopic.forum?t=1913

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités foot international   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités foot international
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Actualités foot international
» 100% foot international
» Effectif de La Berrichonne de Châteauroux 2015/2016
» Tournoi International de Portimao 2009
» Actualités juridiques, judiciaires ou réglementaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Tennis Defenders :: Autre :: Tous les sports-
Sauter vers: